22/10/2010

building-jacking pour José Garcia

 

Date: 20/11/2006
Section: REGION
Sous Section: BRUXELLES

Nouveau building-jacking pour José Garcia

 

Expulsés vendredi matin, une vingtaine de squatters du boulevard de Waterloo ont déjà retrouvé un immeuble vide

BRUXELLES Expulsés vendredi matin, les squatters du 103 boulevard de Waterloo, à Bruxelles, ont déjà retrouvé un lieu à occuper, du moins pour la vingtaine de familles qui n'avaient réellement pas de logement. Entre-temps, ils ont passé le week-end dans l'église du Parvis, à Saint-Gilles.

Le président du Syndicat des locataires José Garcia ne tient bien évidemment pas à donner l'adresse de ce bâtiment privé abandonné. "Nous avons déjà procédé à ce que j'appelle un building-jacking", a-t-il indiqué hier, au sortir d'une réunion infructueuse avec le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Freddy Thielemans (PS).

"Mais cet endroit est provisoire. Nous y resterons deux ou trois jours le temps de mieux nous organiser, puis investirons un autre lieu, appartenant aux pouvoirs publics, au fédéral plus précisément. Il s'agira ici de long terme. Jusqu'à ce que les pouvoirs publics trouvent une solution. L'idée est qu'il n'y ait pas plus de vingt personnes dans ce bâtiment."

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Freddy Thielemans avait proposé un logement temporaire au Bulex, à Neder-Over-Hembeek, aux vingt sans abris expulsés du bâtiment appartenant à l'Église de Scientologie. Proposition que le président du Syndicat des locataires et ses acolytes ont refusée. "C'est en un endroit où ils organisent des soirées trop régulièrement. Ça ne va pas pour loger des familles."

"Nous sommes d'ailleurs un peu déçus, pour ne pas dire plus, par l'attitude de la Ville de Bruxelles. Idem pour celle des parlementaires régionaux qui n'ont pas hésité à annoncer partout qu'ils nous soutenaient. Vendredi après-midi, ils nous ont juste dit d'aller voir la Ville de Bruxelles..."

M. L.

17:32 Écrit par SYNDICAT DES LOCATAIRES 02/522 98 69 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : building-jacking, syndicat des locataires |  Facebook |